Un Noël minimaliste

« Minimaliste » n’est généralement pas un mot qu’on attribue à Noël, saison chargée en dépenses, en décorations, en repas luxueux ! Depuis que j’ai commencé à m’intéresser au minimalisme (vous pouvez retrouver tous les articles sur mon parcours minimaliste), j’ai pris l’habitude de revoir mes habitudes – y compris Noël !

Voici donc mes quelques pistes pour rendre vos fêtes de fin d’années un peu plus simples !

Réfléchir à ce que Noël signifie pour nous

famille

Noël pour moi ça a été pendant quelques années la course aux cadeaux, et la surenchère d’en offrir toujours plus. J’ai passé nombre de 24 décembre à courir les magasins à la recherche de l’ultime cadeau ! Au final, les quelques minutes d’ouverture de cadeaux avaient remplacé ce qui est vraiment important : passer un moment en famille. Cette année j’ai décidé d’accorder moins de place aux cadeaux et plus à ma famille, ce qui a également remis en question ma façon de choisir mes cadeaux…

Faire plutôt qu’acheter

tricot

En 2016, je renoue avec quelque chose que je faisais lorsque j’étais lycéenne et sans-le-sou : je fabrique mes cadeaux. Ce n’est pas toujours aussi parfait qu’un cadeau acheté, mais j’aurai mis dans chaque paquet quelque chose de précieux : du temps. Je prends du temps à réfléchir à ce que je vais offrir, à acheter les fournitures, et bien sûr à faire chaque cadeau. Et ce n’est pas qu’une question de budget, mais bien de mettre du cœur dans chaque présent ! Je m’y suis prise à l’avance en commençant début novembre et j’ai déjà pas mal de cadeaux prêts, ce qui m’a également mis dans l’ambiance de noël plus tôt que d’habitude, et ce n’est pas désagréable !

Faire avec ce qu’on a

boulenoel

Je veux parler de la fameuse « robe de fêtes » qu’on ne porte qu’une fois et qui pourrit au placard des années… Alors qu’il y a probablement des dizaines de vêtements que vous avez déjà et qui feraient très bien l’affaire ! Depuis le début mon aventure minimaliste, je me refuse à acheter des fringues spécifiques à une occasion, ça me force à faire avec ce que j’ai et à trouver de nouvelles idées pour porter ce que j’ai déjà ! Une robe de tous les jours qui vous va bien, assortie à des bijoux et un beau maquillage, ça fait aussi fête que n’importe quelle robe à paillettes ! Et dans le même esprit, vous n’avez pas besoin de renouveller vos décorations de Noël tous les ans… enfin si vous décidez d’avoir un sapin…

Remettre en question ses habitudes

sapin

Pour la première fois de ma vie… je n’ai même pas envie de décorer mon sapin ! Moi qui pourtant rabattait les oreilles de ma mère pour en avoir un à chaque noël quand j’étais petite, aujourd’hui je me demande bien à quoi ça me servait. Pour être honnête (vous allez faire les gros yeux en lisant ça!), je vois le sapin et toutes ses décos comme de l’encombrement que je n’ai pas envie de voir pendant plusieurs semaines dans mon salon. Du coup j’ai décidé de faire don de mon sapin à mon bureau, je sais qu’il sera apprécié de mes collègues et qu’il apportera une touche festive à nos locaux !

Penser chaque achat

liste

On tombe vite (moi la première) dans une forme de folie acheteuse ! On ajoute des petites bricoles en plus des cadeaux principaux, on se sent obligés d’acheter des cadeaux pour tout le monde, on finit par acheter tout et n’importe quoi ! Et pour une cause plutôt noble : le plaisir de donner et de faire plaisir. C’est important de penser chaque achat, de réfléchir avant de remplir son panier de babioles. Faites une liste précise d’idées cadeaux pour chaque personne, définissez-vous un budget et respectez-le ! Cela vous sauvera de ce sentiment de toujours vouloir en offrir plus !

Être honnête

cadeau

Ce n’est pas malpoli que de donner des idées ou de dire franchement qu’on a pas aimé un cadeau ! Je suis hallucinée par le nombre de mes proches qui n’osent pas et qui ont dans leurs placards des dizaine de cadeaux qu’ils n’utiliseront jamais ! Moi depuis bien longtemps, je n’hésite pas -si on me le demande- à dresser une liste de ce dont j’ai vraiment besoin. Et quand on m’offre un cadeau qui ne me plait/va pas, je préfère demander à le changer… Bien sûr en y mettant les formes ! « Oh merci c’est vraiment beau mais j’ai peur de ne pas le porter souvent… ça te dérange si je l’échange ? » « Tu as tellement bien choisi que j’ai quasiment le même ! ça ne te pose pas de problème que je l’échange ? » Et je ne manque jamais d’envoyer une photo du produit que j’ai choisi à la place pour remercier à nouveau la personne ! Mettez-vous à sa place : seriez-vous plus vexée en apprenant que votre cadeau n’a pas plu ou en constatant que votre proche n’utilise jamais votre cadeau ? 

Ne pas encombrer… les autres !

cuisiner

Enfin, j’essaye également de penser aux autres. Je me concentre sur des cadeaux qui font plaisir tout en étant utiles, j’évite les gros cadeaux qui prennent de la place et si je ne sais pas quoi offrir à quelqu’un, j’opte pour du consommable. Produits de beauté et coffrets gourmands sont des valeurs sûres ! Et pour moi l’idéal est d’offrir un moment : concert, spectacle, voyage, atelier… ça n’encombre pas et ça crée plein de souvenirs !
D’ailleurs j’ai lu un très bon article cette semaine sur le blog Consommons sainement sur 20 idées de cadeaux responsables, écologiques et abordables : je vous le conseille vivement !

J’espère que vous avez apprécié mes réflexions sur comment avoir un noël plus minimaliste et j’ai hâte de lire votre avis sur la question !

PS : Toutes ces jolies photos viennent du fabuleux site Unsplash

Comments

  1. Merci pour cet article très intéressant ! Il nourrit ma réflexion d’un Noël plus « simple » et durable. 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.