Restaurants & confinement – Des Lyonnais.es témoignent

Le 14 mars dernier, je dînais tranquillement chez moi avec des amis lorsque l’annonce du gouvernement tomba : fermeture des bars et restos à minuit. Ouaw. J’ai pensé à elleux, en plein service, à devoir gérer et le travail fou que suppose un samedi soir, et la vague d’émotion qui devait alors les traverser. Puis ils m’ont terriblement manqué, moi qui aime tellement m’installer à une table et me faire servir. Livraison, vente à emporter, ils se sont adaptés et préparent activement leur réouverture ! Hâte de pouvoir les retrouver dès mardi prochain, le 2 juin !

Camille de Comme à la maison – Sathonay

camille gérante du restaurant comme à la maison à lyon

Pour être honnête, nous avions décidé de fermer avant l’annonce du gouvernement le 14 mars. Mon conjoint travaille à l’hôpital et me disait que c’était irresponsable de rester ouvert dans ces conditions (le 14, nous étions archi plein !). Je ne pouvais pas faire prendre de risques à mon équipe et à mes clients. Mais ça a été difficile de fermer si brutalement et surtout de comprendre que la situation n’allait pas s’améliorer de si tôt.
Nous n’avons pas repris l’activité avant le déconfinement. D’une part parce que nous pensions personnellement qu’il fallait limiter les contacts et nos déplacements et puis car ça n’était pas rentable. Nous proposons du take away depuis le 20 mai et nous ré-ouvrons le 2 juin !! On a super hâte ! Pour que les clients soient en sécurité tout en gardant au maximum l’effet convivial du coffee, on va mettre en place une certaine organisation : une table sur 2 sera occupée, le port du masque sera obligatoire pour l’équipe, les déplacements seront limités dans le coffee. Nous allons insister sur l’importance des réservations pour permettre un bon déroulement entre nos 2 services… Bref on s’adapte !

Constant et Guillaume de La Plante du Loup

guillaume et constant la plante du loup

Nous avions sentis qu’un confinement se préparait mais pensions que nous pourrions subsister sans trop de dommages financiers sur une période de 15 jours de fermeture. Quand on a compris que la fermeture durerait bien plus longtemps, il a fallut inventer une nouvelle activité pour passer cette période. Le 23 mars, nous avons lancé la livraison. La Plante Du Loup a donc réellement été confinée durant une semaine. Nous avons lancé notre service de livraison (toujours actif), afin  d’éviter à toute personne de se déplacer durant cette période si particulière. Le fonctionnement est simple : les commandes se font par message privé Facebook ou Instagram, on envoie un lien avec tous nos produits puis on livre nous-même jusqu’à 15km autours de Lyon. Depuis le 11 mai, nous nous sommes adaptés au client pour définir ensemble un horaire de livraison idéal, après 17h. La partie vente à emporter à pu ré-ouvrir depuis la fin du confinement avec port du masque et nettoyage de chaque bouteille. Nous ouvrirons à nouveau nos portes aux clients le 2 juin. Les tables seront espacées, chaque bouteille et verre seront désinfectés, un marquage au sol sera placé devant la porte des toilettes. Bien-sûr, nous porterons un masque pour assurer le service et appliquerons les gestes barrière. Hâte de revoir nos clients pour profiter d’un bon moment entre amis ou en famille !

Anne-Laure de Fluxus

Anne-laure Fluxus Lyon Non pareil

L’annonce de la fermeture, ça a été le coup de massue. A minuit, on a fermé, on a bu un dernier verre avec nos voisins d’en face… C’était bizarre ! Ça faisait 6 mois qu’on avait ouvert… On était toujours en phase de démarrage, et même si c’était plutôt un bon début, la trésorerie ne nous permettait pas de voir bien loin. Alors le 16 avril, on a repris avec la livraison de mezzés pour l’apéro. J’étais en cuisine, Vincent à la livraison, c’était top. On s’est vraiment éclaté, ça nous a permis de pallier un peu le manque à gagner et surtout de conserver le lien avec nos clients ! Puis il y a eu le déconfinement, on s’est lancé dans la vente à emporter… Mais c’est compliqué. On tâtonne tous, c’est un autre métier, une autre gestion. Les gens répondent moins présents, ils se rassemblent, se promènent mais attendent surtout la ré-ouverture des lieux je pense. On a la chance d’avoir un lieu relativement grand, on va pouvoir installer nos clients de façon assez éparse. On va également pouvoir installer une dizaine de couverts à l’extérieur, en terrasse. Je pense que ça va rassurer les gens. Puis notre routine depuis mi-avril : désinfection, masques, on continue ! On est des passionnés, va se battre pour sauver la baraque. C’est trop tôt pour y voir clair mais septembre/octobre risquent d’être décisifs

Thibault et Vito de Café Lisboa

L’annonce a été hyper violente, en plein service du samedi soir ! Ça a été un choc ! Le samedi après-midi, nous préparions encore le service du lendemain !! Nous nous attendions à une fermeture mais avec 2 ou 3 jours de préavis pour anticiper, limiter nos commandes de produits et éviter la perte de marchandise… On a un peu le sentiment que les restos étaient la 5e roue du carrosse ! Nous avons ouvert le resto il y 2 ans, nous avions donc un peu de trésorerie qui, couplée aux aides de l’Etat, nous a permis de traverser cette période sans trop de casse… Le 11 mai, nous avons ré-ouvert pour de la vente à emporter midi et soir, et en livraison le soir. J’ai repris la main sur la page Insta pour beaucoup plus communiquer. Toute l’équipe n’a pas encore pu revenir, nous sommes deux pour le moment (mon chef de cuisine, Diego, et moi) et nous faisons un gros travail de restructuration et de réorganisation. Nous avons des voisins qui, en 2 ans, n’étaient jamais venus mais vu la situation, ils ont commandé ! Chaque jour, nous avons la chance de croiser nos habitués qui nous encouragent et nous donnent beaucoup de force ! Je le redis, nous avons l’impression d’être les laissés pour compte… Les boutiques ont eu trois semaines pour organiser leurs réouvertures, alors que pour nous, c’est 5 jours !
Nous ré-ouvrirons le 2 juin tout en continuant la vente à emporter pour tenter de maintenir un chiffre d’affaire cohérent. Le flux de circulation a été repensé, la carte aussi, les équipements mis à jour. Nous sommes prêts !

Marie d’Ananas et Asanas

Marie proprietaire du cafe bar a jus ananas et asanas

Je ne suis pas de nature trop inquiète donc j’ai pris la fermeture un peu à la légère. Je me souviens avoir annoncé que les cours de yoga se tiendraient à 6 personnes max…mais je n’ai malheureusement pas eu le temps de mettre ça en place. Quand j’ai réalisé que la situation était préoccupante, mon premier réflexe a été de récupérer toutes les infos auprès de ma comptable et de vite mettre en place un plan d’urgence pour anticiper la perte de chiffre d’affaire. Il faut bien être conscient que nous tous, restaurateurs, sommes déjà bien endettés et nous sommes très nombreux à avoir contracté un nouveau prêt. Si l’activité ne redémarre pas comme on veut ce sera « reculer pour mieux sauter ».
Début mai, j
’ai mis en place des cours de yoga en ligne afin de maintenir au minimum la communauté et pouvoir payer nos charges ! J’ai commencer la vente à emporter le 26 mai et je suis prête à accueillir à nouveau du public en respectant les gestes barrières. Côté yoga, les cours vont reprendre avec un nombre d’élèves limité qui devront apporter leur propre matériel. Le yoga aérien ne pourra pas reprendre tout de suite. Nous allons privilégier les styles de yoga plus doux pour moins de sudation et bien-sûr, nous aérerons bien la salle entre chaque cours ! Je suis assez confiante, j’ai décidé de voir le verre à moitié plein !

Grégory et Jonathan des Papas sucrés

Nous ne pensions pas du tout que ça allait arriver. Pour nous c’était une possibilité mais pas une réalité surtout quand on vous annonce ça la veille alors que la mise en place du lendemain était faite. Nous n’avons pas eu d’activité partielle car nous n’étions pas prêts pour la vente à emporter. C’était une envie profonde mais par manque de temps, non réalisable. Cette situation a été profitable pour effectuer des travaux de réaménagement et enfin créer notre nouveau concept de coftea, un salon de thé et coffee shop sur place et à emporter. Sans ce temps, nous n’aurions jamais pu mettre en place notre nouveau comptoir, nos nouveaux produits, bubble tea, frapapaccino, cold brew, gaufre, smoothies, le vin et notre nouveau brunch !! On proposera aussi de nouveaux desserts, cookies, muffins mousse chocolat 100% maison. Nous ré-ouvrons donc le 2 juin avec le respect de la distanciation sociale et du gel hydroalcoolique à disposition. 
Merci Camille, Guillaume, Constant, Anne-Laure, Vito, Thibault, Marie, Grégory et Jonathan !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.