Rencontre avec Clément, metteur en scène de Démasquées

Au début du mois, nous avons découvert cette pièce, Démasquées, au Complèxe du Rire sur les pentes de la Croix-Rousse. Un tremplin qui permettait aux metteurs en scène Sandrine et Clément, fraîchement arrivés dans le milieu du café-théâtre, de présenter leur création à des pros. On a été conquises, on a beaucoup ri, on vous en parlait d’ailleurs dans les favoris de dimanche dernier ! Alors on a eu envie de vous en dire un peu plus sur ces deux autodidactes qui se sont dit un jour, « pourquoi pas nous ? ». Nous avons rencontré Clément à quelques minutes de la représentation, Sandrine quant à elle, était elle en pleine concentration, car en plus d’avoir pensé la pièce, elle incarne l’un des personnages !

Les photos de l’article sont signées Sandra Puchois.

Clément, peux-tu nous présenter votre duo ?

Sandrine et moi sommes originaires de l’Ain, et Lyonnais depuis de nombreuses années ! A la base, on ne vient pas du tout du milieu artistique. Sandrine est prof de sport. Moi, je suis ingénieur, gérant d’une société qui réhabilite des milieux naturels. Un jour, Sandrine s’est inscrite à un cours de théâtre, elle a beaucoup aimé jouer la comédie, et rapidement elle a eu envie d’écrireSandrine a un peu de temps à côté de ses heures. De mon côté, j’ai des obligations, ma société me prend beaucoup d’énergie mais je peux aussi aménager mon planning, je compose ! En décembre 2016 nous avons fondé la Compagnie La Tête Ailleurs.

Peux-tu nous présenter Démasquées ?

Démasquées est une pièce écrite par ma compagne, Sandrine, et moi-même. Sandrine a commencé à écrire, il y a 3 ans. Elle a rassemblé des idées, des blagues, puis au bout de 6 mois, elle m’a montré le manuscrit. J’ai immédiatement accroché alors j’ai voulu participer à l’écriture des dialogues. On a travaillé le rythme, la fluidité. 

Sur scène, on retrouve 4 personnages féminins, 4 amies d’enfance qui passent une soirée ensemble : Lulu (jouée par Sandrine), c’est la nana décontractée, pas niaise mais presque, qui fait une faute de français à chaque phrase mais qui pour le coup est certainement la plus honnête de toutes car elle est sans filtre, direct. Johanna, la fille très sage qui a eu, on imagine, une éducation très stricte, qui est intelligente et qui prend beaucoup de recul par rapport à ce qu’elle vit. Virginie, elle, c’est la célibataire un peu délurée, dragueuse, sûre d’elle et qui ne préfère pas entendre parler d’enfants ! Enfin, Stéphanie qui a une vie très rangée (au sens propre comme au sens figuré), son mari, ses enfants. C’est elle qui reçoit. Des quiproquos s’enchaînent, des secrets sont révélés…

Démasquées s’inscrit plus dans la mécanique classique du vaudeville que du café-théâtre pur je dirais. Friends est une de nos références, c’est certain ! 

On a commencé avec des comédiennes amatrices qui ont fait 10 représentations. Ça a bien marché, alors on a poursuivi avec des comédiennes professionnelles en octobre à l’Instant T.

Sacré challenge quand on ne vient pas de ce milieu ?!

Il faut insister, je suis tenace ! Moi j’aime entreprendre de nouvelles choses depuis toujours ! J’ai monté mon association à la fac, mon club de hand, ma boîte… En écrivant, mettant en scène, j’ai découvert un nouveau milieu que j’ai adoré !

Des projets pour 2019 ?

On présentera notre deuxième pièce au mois de juin, que l’on a déjà testée avec des comédiens amateurs. On a hâte !!

Démasquées sera sur la scène du Rikiki du 17 au 26 janvier. Merci Clément !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.