Les favoris du dimanche #231

Voici comme chaque dimanche les choses qu’on a aimées cette semaine !
En photo : Les créations de Matthew Lineham.

Les favoris d’Ophélie

Drapé

L’actuelle exposition temporaire du Musée des Beaux-Arts se penche sur, comme son nom l’indique, le drapé. Peinture, photos, vidéos se mêlent. L’expo s’intéresse notamment au travail des peintres et sculpteurs qui utilisaient des mannequins de bois pour déjà réaliser le nu puis drapé celui-ci. Un travail impressionnant. 

Maus 

Vous l’avez lu dans notre article des « 20 choses à faire en 2020 », l’un de mes défis pour l’année est de me mettre à lire des bandes-dessinées. J’ai commencé avec un grand classique, Maus, une BD qui traite de la seconde guerre mondiale en symbolisant les juifs par des souris et les nazis par des chats. Un fils demande à son père de lui raconter son vécu, notamment le basculement d’une vie à une autre. Une lecture bouleversante même quand les cours d’histoire et les films sont passés par là. 

Orgao

Je ne suis pas une amatrice de bière mais j’aime tomber sur des passionnés qui conseillent ! C’est le cas de ce lieu du 7e, un bar à bières face à la place Jules Guesde. On peut en goûter plusieurs avant de faire son choix, le gérant explique les différentes compositions avec le sourire et le lieu fait de bois et de pierre est plutôt convivial. Parfait pour les apéros d’hiver. 

Les favoris de Vanessa

favoris vanessa 231

El Bar Debourg

La cuisine itinérante continue son expansion : après leur boulangerie du 7eme et la reprise des Halles de la Martinière, ils ont ouvert une nouvelle adresse sur la place des Pavillons. Ambiance bistrot et plat du jour avec toujours une option végétarienne assez fouillée. À quelques minutes de mon boulot, c’est idéal pour déjeuner.

Mangiabuono

Je suis enfin passée faire quelques courses chez Mangiabuono, ce traiteur italien en bas des pentes. Raviolis aux artichauts, assortiment d’olives et incroyables cannolis à la noisette et à la pistache : pour un prix très raisonnable j’avais un repas pour deux canon ! 

Matthew Lineham

Depuis un an, mon copain sait comment gâter la fan de musique rock et new age des années 80 que je suis. Nous avons découvert cet illustrateur new-yorkais grâce à ses cartes de Saint-Valentin à l’effigie des Cure, New Order ou encore Blondie. Il propose aussi des pin’s émaillés de très bonne qualité. Une belle idée cadeau pour votre valentin·e… ou pour vous-même !

Et vous, qu’avez-vous aimé cette semaine ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.