Les Débraillées : une nouvelle façon éco-responsable de faire son shopping !

Louer ses vêtements ! Il faut se faire à l’idée mais c’est intéressant, autant pour la planète que pour son porte-monnaie (je fais un coucou à ma banquière Delphine si elle passe par là)Sirine et Delphine, deux Lyonnaises lancent le projet Les Débraillées sur Lyon et sa métropole : un service de location de vêtements en direct. On pourra donc toucher les matières et essayer les pièces avant de les louer ! La campagne Ulule a débuté lundi pour un début d’activité prévu début décembre. Rencontre !

Sirine, Delphine, qui êtes-vous ?

Delphine : On est lyonnaises, et amies. On s’est rencontré au boulot, à l’époque on travaillait au service marketing d’une enseigne bio. Mais la marque avait du mal à s’engager…

Sirine : On était frustrées en fait ! On réfléchissait à donner du sens à notre vie pro.

Delphine : On avait déjà pas mal changé nos habitudes de vie, notre consommation… et puis est arrivée la question des vêtements…!

Sirine : Moi à la base, je suis une grande consommatrice de mode, de vêtements. Je ne faisais pas vraiment attention, c’est Delphine qui m’a menée vers cette réflexion. On a eu l’idée des Débraillées un soir au Star Ferry en mangeant des frites ! (rires)

Delphine : Acheter d’occasion c’est cool, après les sites  comme Vinted ça pose aussi pas mal de questions, ça pousse à la consommation au final, on se dit j’achète, je m’en moque, je peux revendre dans 2 jours ! La location est une vraie solution pour moi.

C’est quoi le concept des Débraillées ?

Sirine : C’est un système de location à domicile, de vêtements et accessoires ! Le principe est le même que celui des « réunions Tupperware » : on réuni des amies (pas plus de 6, promis) pour un apéro puis on fait son marché !

Delphine : C’est aussi l’occasion pour nous de sensibiliser les gens, déjà par rapport à l’acte de location, de présenter les marques que l’on distribue. Suivra un atelier DIY sur des thèmes variés comme « apprendre à faire sa lessive », « les cosmétiques maison », « la cuisine vegan ». Un moment d’échange, sans culpabiliser.

Sirine : On a différentes formules, la première à 28 euros par mois concerne des vêtements du quotidien. On peut louer 2 vêtements et un accessoire sans limite de temps et sans engagement avec ce pack. La deuxième formule permet de louer 3 vêtements et 2 accessoires du quotidien pour 38 euros par mois. Si on cherche une tenue de fête ou pour un événement particulier, on propose une formule à 40 euros pour 4 jours ouvrés.

Delphine : En parallèle des apéros, nous aurons des showrooms éphémères dans des lieux lyonnais.

D’où viennent les pièces des Débraillées ?

Delphine : Pour aller jusqu’au bout du raisonnement, il fallait proposer de la location de vêtements éthiques ! Nous proposons donc des pièces chinées en friperie mais aussi des pièces de marques lyonnaises : Alori, Comme un loup blanc, Maison Alpha, Les Curieux, Testimonio, Leonor Roversi. Des marques françaises font aussi partie de notre sélection.

Sirine : On ne veut pas travailler avec du cuir, de la fourrure. Niveau style, on va proposer quelques basiques mais surtout des pièces originales, des imprimés ! Et niveau tailles ce sera accessible du 32 au 48. 

Vos pièces chouchou dans vos dressings ?

Delphine : Un blazer à fleurs ! Je le porte avec n’importe quoi et ça fait un style de fou.

Sirine : Ma robe longue à fleurs que je porte autant l’été que l’hiver ! Passion robe longue, et fleurs !!

Merci Delphine et Sirine !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.