L’orthodontie pour adultes : mon traitement

In Beauté by Vanessa4 Comments

Aujourd’hui, on va parler du produit de beauté le plus cher de ma salle de bains. Celui qui ne me quitte jamais depuis maintenant 6 mois et qui va me suivre encore un moment…mon appareil dentaire. 

Franchement, au prix que ça coûte…autant le montrer!

 
 

Je ne vais pas faire un suivi de mon traitement sur mon blog, mais si cela vous intéresse, la très jolie Margaux du blog Inhuman le fait sur le sien avec beaucoup d’humour : L’orthodontie c’est sexy.

Je vous propose seulement un petit guide de ce que vous avez peut être besoin de savoir si vous avez envie de sauter le pas!

Si vous voulez vous faire une idée, n’hésitez pas à prendre rendez vous chez un orthodontiste :  le premier rendez-vous ne vous coûtera rien. L’orthodontiste examinera vos dents et vous donnera une idée de la durée du traitement et de son coût. C’est ensuite à vous de décider si vous voulez continuer l’aventure : il faudra prendre alors un second rendez vous, cette fois-ci payant,  pendant lequel on vous fera des radios, un moulage en plâtre et des photos de vos dents. Votre orthodontiste aura ainsi toutes les cartes en main pour réaliser un diagnostic précis. Vous le rencontrerez quelques semaines plus tard et il vous expliquera son « plan d’attaque », la durée exacte de votre traitement et vous donnera un devis précis. Ce sera ensuite à vous de décider du reste!

Dans mon cas, j’ai rencontré deux orthodontistes. Il me fallait vraiment quelqu’un en qui j’avais confiance, et je voulais avoir plusieurs devis. J’ai choisi le devis le plus cher, mais l’orthodontiste avec lequel j’étais le plus à l’aise. Et je ne regrette pas mon choix, j’ai une confiance aveugle en son travail et en ses assistantes, ils font un travail super sur moi, me rassurent à chaque rendez vous et sont vraiment disponibles en cas de problème. Je vous conseille vivement d’en rencontrer plusieurs, jusqu’à ce que votre instinct vous dise : c’est lui!

Très. Mais ça vaut vraiment le coup. Je donne le coût de mon traitement à titre indicatif, parce que ça dépendra évidemment de vos besoins, de votre région, de votre orthodontiste. Je paye 834€ tous les six mois, il faut ajouter le prix du diagnostic lors des premiers rendez vous (170€), le surcoût de l’appareil en céramique au lieu des bagues métalliques (190€ le jour de la pose), l’année de contention à la fin du traitement (504€). Et les soins divers et variés que vous pourrez faire avec votre dentiste (extractions de dents par exemple), qui seront bien sûr remboursés mais qu’il faut quand même avancer.

Bref, ça coûte un bras et demi mais il faut se dire que c’est comme le permis de conduire : on se serre la ceinture pendant un moment et après on est tranquille à vie. Si on ramène le tarif au mois ça fait 139€, ce qui reste raisonnable.

Oui. Dans mon cas, la mise en route a été longue. J’ai contacté mon orthodontiste en décembre 2011, il m’a vu une première fois en février 2012, puis la pose de l’appareil s’est faite en septembre 2012. (Il faut garder en tête le fait que je vive en ville, que mon ortho est en plein centre, qu’il a beaucoup de patients). Maintenant, après la pose, j’en ai pour 5 à 6 semestres, plus une année de contention. Bien sûr, ça dépendra de vos besoins, moi j’avais beaucoup de correction à faire, et c’est toujours plus long quand on est adulte.

Parfois, oui. Les premiers jours sont un peu douloureux, mais pas tant que ça : j’ai travaillé le jour même de la pose sans aucun problème. En fait, ça fait mal quand on mange, donc il faut manger mou pendant 3/4 jours. Ensuite, vous retrouverez cette douleur pendant deux ou trois jours après chaque rendez vous chez votre ortho. Il faut resserrer les bagues toutes les 6 à 8 semaines, c’est sensible quelques jours, et ça passe. Le reste du temps, vous ne sentirez rien (heureusement, sinon ce serait la torture!). Je n’ai jamais mal dans le cabinet de mon orthodontiste, c’est toujours après, quelques heures plus tard.

Après, il y a certains moment pas cool du tout, l’extraction de dents par exemple! Mais c’est juste un mauvais moment à passer.

D’une manière générale, je pensais honnêtement que la douleur serait pire. Je suis assez douillette et je trouve que d’avoir mal deux jours tous les trois mois est largement raisonnable!

Incroyablement vite. Quand on m’a posé mon appareil, j’ai eu l’impression que je ne m’y habituerais JAMAIS! C’est désagréable, vos lèvres ne sont pas habituées à la texture des bagues, ça fait des aphtes. Et c’est bien normal : vous avez un corps étranger dans la bouche, 24h/24. Quand vous souriez, vous parlez, vous baillez, la lèvre supérieur est bloquée par l’appareil, elle ne se remet plus en place toute seule. On a l’impression qu’il va se décoller, ça énerve, ça prend de la place quoi! Et puis ça dure…deux jours. Après, c’est comme si il avait toujours été là.

J’ai toujours fait beaucoup plus jeune que mon âge… Donc un peu plus ou un peu moins…!
Je n’ai pas l’impression de donner une image moins crédible, mon appareil ne m’a pas empêché de trouver un stage dans lequel on me fait confiance, on me donne des responsabilités. Je donne des cours à des adultes, certains ont des enfants bien plus âgés que moi, le plus vieux de mes élèves a 65 ans, mais je suis quand même crédible dans mon rôle de prof. Et pour une raison très simple : je m’assume bien plus. Je ne mets plus ma main devant la bouche pour rire, je ne parle plus en bougeant à peine mes lèvres pour éviter qu’on ne voit mes dents : je souris à fond, je parle en articulant, je ne cache rien. Je n’ai plus de complexe, mon appareil ne m’a pas enlevé de confiance, bien au contraire. Porter un appareil en étant adulte, il faut l’assumer, et la personne en face de vous verra que c’est une preuve de courage, de détermination.

Je l’avoue, c’était la partie qui me faisait le plus peur : la réaction de mon copain. A aucun moment ça ne l’a gêné, il m’a dit cette semaine qu’il ne le voyait même plus.

Avec les potes, il y aura quelques moqueries, alors il vaut mieux les lancer vous même! Ils s’y habitueront très vite. J’ai un ami qui m’a dit il y a peu de temps « je ne me souviens plus à quoi tu ressemblais sans ton appareil ». Au bout d’un moment, ça fait tellement partie de vous que personne n’y prête attention.

Pour vous dire, certains de mes collègues de boulot ont mis plusieurs jours voire plusieurs semaines à voir que je portais un appareil : ils n’arrivaient tout simplement plus à se rappeler si c’était déjà là avant ou si c’était nouveau.

Si vous arrivez à vous y faire, alors les autres s’y feront aussi!

Lancez une soirée années 90 : vous aurez le meilleur déguisement et tous vos amis seront jaloux! Autre thème possible : Rebecca Black période Friday.

Développez votre culture G : hydropulseur, brossette interdentaire, cire orthodontique…ils n’auront plus de secrets pour vous et vous permettront de briller en société.

Perdre quelques kilos en trop : parce que oui, la douleur, ça coupe l’appétit!

L’amour du risque : bague qui se décolle, fil trop long… pimentez votre existence avec votre appareil!

Personne ne portera les rouges à lèvres Illamasqua aussi bien que vous (oui on est sur un blog beauté quand même!)

Si c’est un complexe que vous subissez depuis un bon moment, faites-le. J’espère que cet article aura donné envie à certaines personnes de s’y mettre, bien sûr n’hésitez pas à me poser toutes vos questions en commentaires!

Comments

  1. ça en vaut la chandelle ! j’ai eu la chance si l’on peut dire d’en porter un pendant mon adolescence pendant 3-4 ans (genre 5/6 appareils différents). Aujourd’hui j’ai de belles dents bien droites ! Courage

  2. Pingback: L’orthodontie pour adultes : mon expérience | Glitter

  3. Il n’y a pas de limite d’âge mais les dents et les gencives subissent un processus de vieillissement tout comme le reste du corps. Si les déplacements dentaires effectués chez l’enfant ou l’adolescent sont également possibles chez l’adulte, il convient de prendre davantage de précautions. Par exemple, les forces utilisées pour déplacer les dents seront plus douces ou encore, une surveillance plus régulière auprès du chirurgien-dentiste traitant sera entreprise.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.