Inspiration – Pegboard

Pour mon dernier anniversaire, Alex – mon mec – m’a offert un pegboard. Je le voyais faire des allers-retours dans le garage depuis plusieurs semaines et il m’avait prévenue : son cadeau était fait main (je précise qu’il est très bricoleur). Dimanche 29 mars 2020, il déposa donc au sol une grande planche de bois trouée, accompagnée de plusieurs petites planches rectangulaires et de tourillons. Froncements de sourcils.

Le pegboard, un panneau perforé amovible

Un pegboard donc. Un quoi ? Oui, je ne sais pas vous, mais j’étais passée complètement à côté de cette tendance déco 2019. Le pegboard est tout simplement un panneau perforé qui permet de moduler les espaces de rangement suivant ses besoins, et ses envies. On peut installer une étagère à gauche le lundi et puis si le mardi on la préfère à droite, aucun souci ! Des crochets pour suspendre des plantes, des clés, des paniers. On crée, on range en s’amusant, et ça c’est plutôt cool pour la bordélique que je suis !

Le pegboard, du garage à la cuisine

Le pegboard est un « système de rangement » (comme disent les Californiennes Clea et Joanna de l’émission fantastique « Get organized with the Home Edit » sur Netflix #manouvellepassion) et, à la base, c’est moche et on le retrouve dans les ateliers. Je me souviens aujourd’hui du pegboard de mon père ou celui de mon grand-père dans leur garage respectif. Bien-sûr, on ne le nommait pas comme ça. Avec, entre autre, l’engouement pour le courant industriel dans le milieu de la déco, le pegboard a commencé à se faire une place dans nos intérieurs jusqu’à connaître un réel succès en 2019. En tableau ou sur un mur entier, on peut le penser partout où nous avons besoin de rangement et d’organisation. Cuisine, chambre, hall d’entrée, salon… Partout en fait.

Le pegboard, un DIY pour les initié·es

Côté fabrication, je ne vais pas vous cacher qu’il vaut mieux être un peu bricoleur. Mon mec a utilisé une visseuse/perceuse, une mèche à bois de la taille des tourillons, du papier de verre pour le ponçage et le nécessaire pour peindre. Ce n’est pas le bout du monde, on est d’accord, mais ça demande un minimum d’outils et de savoir-faire. Sinon, notre ami suédois en propose…le charme en moins !

  Alors, ça vous tente l’expérience pegboard ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.