Favoris 2018 : notre best of culture !

Comme chaque année, nous revenons sur nos 10 coups de coeur culture.

En photo : Rejjie Snow

Les favoris d’Ophélie 

The Fashion Break Show

J’ai découvert le spectacle créé par Jean-Paul Gaultier aux Folies Bergères en octobre dernier. C’est une revue, mais pensée par un couturier, le costume est donc primordial. On retrouve les bases d’une revue, les plumes, les marches à certains moments puis des touches d’originalité, de sensualité, de sexualité même, à d’autres. On découvre la vie du couturier, de son attrait très jeune à la création, à ses inspirations en passant par des clins d’oeil à sa vie privée. Une quinzaine de danseurs et une chanteuse évoluent sur scène. C’est drôle, émouvant car forcément engagé quand on connait un peu le parcours du couturier. Le making-of est dispo sur Canal + à la demande et le show tourne jusqu’au 21 avril 2019 !

Blackkklansman

Le dernier film de Spike Lee sur le Ku Klux Klan reste pour moi le film de l’année 2018 ! C’est une comédie tirée d’une histoire vraie qui retrace comment dans les années 70, le premier policier afro-américain de Colorado-Spring, Ron Stallworth, arrive à infiltrer ce groupe raciste/antisémite/pro-américain. Les acteurs (John David Washington, Adam Driver) sont géniaux, on rit beaucoup jusqu’à la fin où le réalisateur nous ramène à la triste réalité. Charlottesville, 2017. J’avais terminé la séance les larmes aux yeux. La salle avait applaudi. Rien à dire d’autre, si ce n’est : regardez ce film !!

Rejjie Snow

Un rappeur irlandais que j’ai découvert sur la scène de la première édition du festival Biarritz en été ! Du hip-hop doux, une voix suave, un flow qui m’a très très vite entrainée dans la foule pour danser. Il faisait les premières parties de Kendrick Lamar il y a encore quelques années et exprime son côté féministe (cf cet article des Inrocks). Voici ma préférée :

Killing Eve

Sortie au printemps dernier, cette série nous plonge dans une enquête où l’on suit deux nanas, une tueuse et une agent secret qui a la mission de choper la première. S’installe assez rapidement le jeu du chat et de la souris. Sandra Oh et Jodie Comer sont géniales !

Chris

On l’attendait depuis « Chaleur humaine » sorti en 2014, le deuxième album de Christine and The Queens, désormais Chris, est sorti en septembre dernier. J’aime vraiment tous les titres qu’il contient, plus années 90, plus funk, plus « jacksonnien » comme disent Les Inrocks. La chanteuse évolue humainement et artistiquement et la suivre n’est jamais ennuyeux, bien au contraire !

Les favoris de Vanessa

Les couilles sur la table

C’est le podcast que je suis avec le plus d’assiduité. Il traite des masculinités. Animé par Victoire Tuaillon et produit par Binge audio, la plupart des sujets traités m’ont captivée. Le harcèlement, la contraception masculine, la prostitution… les questions sont abordées de façon assez complètes en seulement 30 minutes, avec un invité spécialiste du sujet. J’ai binge-écouté tous les épisodes et ne fais que le recommander !

Angel Olsen

Après l’avoir vue sur scène à La Route du Rock 2017 où elle ne m’avait pas convaincue… elle est devenue en 2018 l’artiste que j’ai le plus écouté selon mes stats Spotify ! J’adore écouter ses albums et ils m’accompagnent très fréquemment. J’aime sa voix, son côté doux et très badass à la fois : c’est une nana qui m’inspire ! Du coup, j’aimerais bien la revoir en concert !

Bunch of Kunst

Mon film de l’année, c’est ce documentaire vu au Marché Gare de Christine Franz sur le groupe anglais Sleaford Mods. Un duo de quarantenaire un peu paumé qui sont devenus en quelques années des têtes d’affiches, balayant tous les clichés du groupe « qui marche », et en faisant un beau pied de nez à l’industrie du disque. Le documentaire traite de leurs premières scènes, du début de leur célébrité… C’est touchant, sincère et cela donne vraiment envie de les voir en concert ! Ce que j’ai fait juste après… et j’ai tout autant adoré !

Love

La série (Netflix, évidemment) que j’ai préféré cette année, c’est Love. Créée par Judd Apatow (c’est juste le producteur des plus grosses comédies américaines de ces dernières années), elle parle, comme son nom l’indique : d’amour. On suit la rencontre et l’histoire d’amour de Gus et Mickey, qui sortent tous les deux d’une relation compliquée. C’est drôle, touchant, et je repense très souvent à cette série !

Faiminisme

J’ai dévoré ce livre à la même allure qu’une pizza ! Un essai très intéressant sur la place de la femme dans la gastronomie, et qui aborde aussi le rapport entre féminisme et végétarisme. On termine sa lecture très en colère, avec une forte envie de se bouger, et surtout : de ne plus rien laisser passer !

Et vous, qu’avez-vous aimé cette année ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.