Édito – Mai : les chats

On vous avait promis un carnet de bord par ici non ? Un carnet de route, de voyage, de bord. Depuis longtemps on se livre beaucoup à travers ces pages, on a parlé rupture amoureuse, psychothérapie, vie professionnelle, amitié, amour… On parle de notre vie. Le sujet que l’on connaît le mieux !

Alors quand en janvier dernier, les mots transcytose – monomorphisme – lymphome sont tombés, j’ai vite su que j’allais écrire sur le sujet. Qu’il fallait que j’écrive sur le sujet. Que je parle du choc, de la chimio, de cette nouvelle routine qui s’est imposée puis de l’angoisse jamais bien loin. Et de l’indifférence quasi générale.

Moka, mon chat, a un cancer. Ce n’est pas mon mec, pas ma mère ni mon père ou ma sœur… Et pour beaucoup, ce n’est finalement, pas très grave.

Moka fait partie de ma vie depuis 7 ans. Il me réveille le matin, vient m’accueillir le soir, me déstresse, m’aide à surmonter mes gueules de bois… Un membre de ma famille, comme un frère. J’ai toujours vécu avec des chats ! Il y a eu Maxou, Gomina, Héloïse, Pretty, Mozart, Domino, Deva, Baramine puis Moka.

Vous l’aurez compris, on va parler de chats par ici au mois de mai. Encore une fois, un sujet que l’on connait bien. Nous aborderons notamment l’alimentation du chat, la communication animale et nous vous emmènerons en balade au Comptoir du GentleCat, le bar à chats le plus canon de Lyon.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.