edito de février les cheveux

Edito de février : les cheveux

« Hair is everything ». Derrière cette phrase assassine, prononcée dans l’incroyable série Fleebag, se cache une pensée que j’ai toujours considérée comme vraie.

Rapidement moquée pour mes cheveux bouclés difficiles à dompter, je me suis toujours pris la tête (sans mauvais jeu de mots), avec mes cheveux. L’année dernière j’ai entamé une réconciliation avec eux, qui a entraîné des changements capillaires assez drastiques.

Je suis passée du lisse au bouclé, du long au court, j’ai appris à accepter les bad hair days. Les commentaires ont fusé, et les regards ont pas mal changés, le mien, surtout. Je me suis rendue compte que derrière cette coupe en apparence anodine, pouvait se cacher pas mal de choses, d’idées reçues et de constructions sociales sur la féminité.

Les plus fidèles d’entre vous s’en souviennent, à l’origine ce site parlait de beauté et particulièrement de cheveux. Mais pour notre thème de février, pas de retour en arrière : nous n’allons pas aborder notre routine cheveux ou vous présenter des tutos coiffures.

On a eu envie de creuser tout ce qu’une coupe de cheveux implique. On va vous parler du regard des autres, d’accepter sa nature de cheveux, du don de cheveux à des association, d’assumer ses cheveux blancs… Une thématique pas si futile qu’elle en a l’air, avec beaucoup de jolis témoignages en vue.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.