Du Vert au Balcon, la jardinerie urbaine du 2e

La première fois que j’ai mis les pieds dans cette jardinerie remonte à plusieurs années ! On cherchait une plante pour le bureau avec mon collègue Gary et on nous avait conseillé cette adresse, rue Sala, à deux pas de la place Bellecour. Nous avions été accueillis par Sophie, une vraie passionnée de jardin qui a créé ce lieu il y a 4 ans. Elle nous avait conseillé plusieurs plantes et nous étions repartis avec « Jean-Pierre », un magnifique spathiphyllum qui nous tient toujours compagnie aujourd’hui !

Retrouvez tous nos articles sur le thème des plantes !

Sophie, qui es-tu ?

Je suis née en Ardèche, près d’Annonay, à la campagne. Les plantes, je suis un peu tombée dedans quand j’étais petite ! Mes parents produisaient leurs plantes eux-mêmes, ma mère était décoratrice horticole à ses heures perdues, elle dessinait des jardins.

J’ai aussi vécu très longtemps à Londres, où le jardin est complètement dans les gènes ! J’ai fait pas mal de formations  là-bas : le fleurissement, l’utilisation de certaines plantes… En Angleterre, notamment avec les nombreux parcs, on est plus connecté à la nature que dans les villes françaises je trouve !

Présente-nous Du Vert au Balcon !

Installée à Lyon, j’en avais assez de devoir aller dans des grandes surfaces à l’extérieur de la ville pour m’acheter un sachet de graines, de bulbes, un petit sac de terreau… Alors j’ai décidé de créer ce magasin de proximité au coeur de la ville qui propose le nécessaire pour jardiner dans de petits espaces !

C’est une jardinerie urbaine, dans la mesure où elle est en ville. Puis le côté « urbain » renvoie également au côté aimable car je conseille ma clientèle du mieux que je peux. Le double-sens est important pour moi. 

On fait aussi de l’aménagement et entretien de balcons et terrasses, notamment en composant des jardinières pour les rebords de fenêtre. Faire sa jardinière sur la moquette blanche de son appartement c’est pas forcément l’idéal, alors on s’en charge ! 

Et pour ceux qui veulent se frotter au jardinage, on propose des ateliers les samedis matin : des basiques rempotage, bouturage, plantation de semis…aux plus complexes avec la création de kokedamas, d’ikebanas. 

Je suis également en train de créer un atelier pour les futurs mariés qui ont un petit budget fleur. L’idée est de leur apprendre quelques trucs pratiques (quelle quantité de fleurs acheter, où se fournir…) pour qu’ils puissent faire de belles compos eux-mêmes !

D’où viennent tes plantes ?

Il y a de moins en moins de producteurs régionaux de plantes d’intérieurs. Les normes européennes rendent la vie des producteurs français assez dure. Le secteur est très compliqué.

Mes plantes d’intérieur viennent de Hollande, Espagne ou Italie. J’aime les plantes italiennes qui ont souvent été mises à plus rude épreuve que les plantes de Hollande, qui grandissent sous serres.

Les plantes d’extérieur viennent toutes du coin, je travaille avec des pépiniéristes et des horticulteurs locaux. 

Ta bonne adresse lyonnaise ?

Le Lyon qui Tricote ! C’est très authentique, j’ai offert à ma fille un atelier là-bas et Agnès qui tient la boutique est incroyable ! Sinon, la fromagerie Mons fait aussi partie de mes boutiques préférées de la rue de la Charité ! Enfin Les Cafetiers, j’adore cet endroit et je végétalise leur cour intérieure depuis l’ouverture !

Merci Sophie !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.