Un dressing minimaliste : qu’est ce que ça change ?

In Minimalisme, Mode by Vanessa1 Comment

Voici la suite de la saga minimaliste ! Dans un premier article je vous expliquais en quoi ça consistait, puis comment j’ai trié mon dressing, et aujourd’hui je vous parle de ce que ça a changé pour moi.

Un gain de temps

C’est sûr, choisir sa tenue parmi 30 vêtements prends moins de temps que parmi 200… Comme mon envie de minimalisme s’est étendue jusque dans ma salle de bains, j’ai gagné en moyenne une demie-heure sur ma routine : le pied ! Je me lève toujours à la même heure mais j’ai plus de temps pour m’étirer, faire un peu de yoga ou d’abdos. Un des principes est que tous les vêtements ou presque doivent s’accorder entre eux. Donc je peux presque choisir ma tenue les yeux fermés. Depuis que j’ai commencé ce challenge (il y a un mois maintenant), il ne m’est pas arrivé une seule fois d’essayer plusieurs tenues : je sais tout de suite ce que j’ai envie de porter.

IMG_3385

De la créativité

Vous vous doutez bien qu’on fait vite le tour des tenues possibles… depuis que j’ai moins de vêtements, j’accorde plus d’importance aux accessoires alors qu’avant je n’avais pas le temps de m’en soucier. J’essaye aussi de porter mes vêtement différemment, de tenter de nouvelles combinaisons : tiens, et qu’est ce que ça donne si je mettais un tee-shirt par dessus cette robe par exemple?

Plus d’organisation 

Ranger ma chambre est devenu un vrai plaisir ! Je suis du genre à laisser tout traîner en vrac pendant la semaine, et à prendre quelques heures de mon week end pour tout remettre en ordre. Avec un dressing qui déborde, je l’avoue, en fin de semaine il était impossible de déterminer la couleur de mon parquet tant il y avait de fringues par terre…et le rangement me prenait au minimum 40 minutes. Maintenant j’ai dédié une petite place sur mon étagère pour mettre mes vêtements le soir, donc plus de vêtements par terre, et le rangement me prend au max 10 minutes. C’est au moins une demie heure d’économisée sur mon week end!

Des envies plus raisonnables et responsables

Parce qu’il a été si difficile à trier, je n’ai plus jamais envie qu’il déborde. Après un mois dans ce défi je dois vous avouer une chose : je n’ai aucune envie shopping à déclarer. J’ai bien deux trois idées de vêtements qui s’accorderait avec mon dressing, comme un bête hoodie gris à porter sous mon perfecto. Du coup, mes envies ne sont plus compulsives mais réfléchies : ce qui va me permettre d’investir dans des pièces plus chères, de meilleure qualité et surtout plus éthiques.

Bref pour le moment le bilan est plus que positif et l’ennui n’a toujours pas pointé le bout de son nez! Mon copain a encore bien du mal à croire qu’il possède désormais plus de vêtements que moi!!

Comments

  1. Tu as raison de faire la part belle aux accessoires ! Ce sont eux qui vont tout changer et varier considérablement tes tenues.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.