Destination : Costa-Rica !

En novembre dernier, je suis partie deux semaines en voyage de noces au Costa-Rica. Il faisait beau, chaud et le temps d’un instant mon esprit se croyait au mois d’août et mon coeur ne voulait plus partir. Nous avons fait un road trip (nous avons loué un petit 4×4 via Vert Costa-Rica) de 1300 kilomètres, en partant de la capitale San José vers la péninsule de Nicoya puis en redescendant la côte pacifique. Je vous liste mon top 5 !

1- Se sentir seul au monde : la playa Grande

Fin novembre au Costa-Rica, c’est la fin de la saison des pluies et le tout début de la saison touristique. Tamarindo est la ville touristique et animée de la côte Pacifique de la péninsule de Nicoya, mais en marchant vers le nord se trouve la playa Grande où moins de gens s’aventurent. Nous y avons passé toute une matinée, à marcher, à se baigner, à jouer avec les petits crabes et les bernard l’hermite ! J’en ai même perdu mon short…

2- Déguster un ceviche les pieds dans le sable : Pilo’s bar

Un autre plage où nous avons pu profiter seuls : la playa Garza. Au Sud de Nosara, toujours sur la côte pacifique, cette plage est beaucoup moins fréquentée et beaucoup plus jolie que sa voisine la playa Guiones. Après quelques heures de farniente, j’avais faim et nous sommes allés découvrir cet endroit intrigant. J’avoue, en arrivant sur la terrasse vide, avec un jésus sur sa croix en bois flotté et une tête de poupée suspendue dans le vide… Je me croyais dans True Detective !! Puis un homme est sorti de nulle part en nous assurant que le restaurant était bien ouvert (ah…) alors nous nous sommes installés et nous avons goûté leur ceviche tout frais, les petits pêcheurs rentraient tout juste ! Un souvenir très drôle !

3- Dormir au milieu des singes hurleurs : la Casa Tranquila

A part les premières nuits à la capitale San José, nous n’avions rien réservé. Nous vivions un peu au jour le jour, en fonction de la météo et de nos envies. Nous avons séjourné chez l’habitant via Airbnb dans la plupart des cas et lorsque j’ai découvert la Casa Tranquila j’ai immédiatement voulu y aller. Un peu à l’écart du centre de Tamarindo, la propriété de Carlos est au calme, et rassemble plusieurs petites cases autours de la piscine ! Les singes vivent dans les arbres juste au-dessus de nos têtes. Ce sont des singes hurleurs, au début c’est hyper impressionnant car les cris sont assez forts alors que les singes sont petits ! Puis on s’habitue !

4- Faire du yoga au bord d’une piscine : Jungle Edge

Sur la côte pacifique de la péninsule de Nicoya, il faut en profiter pour faire soit du surf, soit du yoga ! Sinon, t’as raté ton voyage ! Comme mon équilibre avait déjà été mis à mal sur le lac Léman à coup de pagaie de paddle (…) j’ai décidé de prendre un cours de yoga. En anglais, avec Morgane au Jungle Edge, au sud de Nosara. Après une nuit très venteuse dans une cabane faite de moustiquaires et d’un toit en taule (la pire nuit qu’on ait passé), un cours de yoga a 8h du matin (ouille) nous a fait le plus grand bien. Au bord de la piscine, nous nous réveillions, comme la faune autours de nous… Nous avons vu au loin un coati se promener. Magique !

5-  Boire un cocktail entre piscine et océan : l’Hôtel Clandestino

J’avais repéré cet hôtel bien avant de partir, car je voulais me retrouver dans un endroit idyllique ne serait-ce qu’une nuit. Voyage de noces oblige. Pour y accéder, nous avons passé la petite ville de Parrita puis emprunté les pistes au bord de l’océan. Au milieu des palmiers, l’hôtel Clandestino nous attendait, avec d’un côté la piscine (en forme de tortue !) et de l’autre l’océan… La cuisine est délicieuse (beaucoup de choix végétariens) et les cocktails à tomber. Le serveur nous demandait s’il devait mettre beaucoup d’alcool ou pas… Du jamais vu ! Pour terminer notre voyage, c’était juste parfait !

Et vous, vous connaissez le Costa-Rica ?

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.