5 activités à faire pendant sa grossesse

Juste avant de partir en congé maternité, beaucoup me demandaient « tu n’as pas peur de t’ennuyer ? ». Avec la fatigue que je ressentais assez rapidement, j’avoue que je n’avais pas pensé à ça et que je rêvais de ne plus avoir d’impératifs. Pas pour ne rien faire (parfois si) mais pour simplement prendre mon temps.

Je suis en congé depuis bientôt deux semaines et j’en profite pour me reposer, lire, créer, sortir… Et faire des activités qui vont m’aider à mieux vivre le jour de mon accouchement. Toutes ont un point commun, elles valorisent la détente, le lâcher prise et la confiance en soi. Ce sont aussi des moments que l’on s’accorde à soi et que l’on vit pleinement avec son ou ses bébés. Un excellent moyen pour moi de bien prendre conscience qu’ils vont bientôt arriver et de dores et déjà partager des moments ensemble ! Voici mon top 5 !

Le chant prénatal

Lorsque j’ai vu la brochure d’Emmanuelle dans la salle d’attente de ma sage-femme, j’ai été immédiatement intriguée. Puis un samedi matin, je me suis retrouvée avec 3 autres futures mamans dans le salon d’Emmanuelle pour un cours de 2h. Nous avons commencé la séance par nous présenter et dire pourquoi nous étions là : certaines abordaient leurs appréhensions, d’autres simplement le besoin de se détendre. Puis nous avons travaillé des sons, des vibrations. L’idée n’étant pas de réaliser une note en particulier mais plutôt d’apprendre à extérioriser et de bien gérer sa respiration. Une bonne manière d’accompagner les contractions lors du pré-travail.

Chaque cours se termine par deux chansons que nous interprétons avec Emmanuelle au piano. Je retourne régulièrement participer à ces cours qui me procurent détente et une vive émotion car à chaque fois je prends un peu plus conscience de ce moment de partage avec mes futurs enfants

Un cour de chant prénatal avec Emmanuelle Ibanez.
Planning et réservation à doucevoix@gmail.com, 15 euros le cours. 

Le yoga prénatal

Je faisais du yoga très régulièrement avant ma grossesse mais lorsqu’il s’est avéré que c’était une grossesse gémellaire, les professionnels qui me suivaient m’ont ordonné de tout arrêter. Depuis le 6e mois, j’ai repris une légère activité avec le yoga prénatal qui aide à trouver des positions confortables au quotidien, pour soulager le dos et pour le jour de l’accouchement, notamment la période du pré-travail (avant la pose de la péridurale). La prof Anasma intègre notamment le hamac suspendu des cours de yoga aérien pour aider les participantes à se relever et à se détendre, lovées à l’intérieur.

J’ai trouvé que c’était le bon moyen d’avoir un réveil musculaire tout en douceur et les conseils d’une jeune maman prof de yoga sur encore une fois les questions du pré-travail et de l’accouchement.

→ Un cour de yoga prénatal chez Ananas et Asanas, le jeudi matin de 11h15 à 12h15.
Réservations au 06 21 11 55 53, 20 euros le cours. 

Le massage prénatal

J’avais beaucoup entendu parler du massage prénatal comme étant un massage de toutes les parties du corps sauf du ventre… Un massage classique quoi ! Je ne trouvais pas trop l’intérêt puis Marie de Ananas et Asanas m’a parlé du massage prénatal pratiqué au spa Au bout du monde qui implique un massage du ventre, si la personne en a envie bien entendu ! 

Mikaël, l’un des responsables du spa qui a été formé à ce type de massage, a commencé par me masser le dos avec une huile de sésame bio, des épaules au bas du dos. J’étais confortablement calée sur mon côté gauche grâce à deux coussins et je n’ai vraiment pas eu de mal à me détendre. Je suis ensuite passée sur le dos pour que le massage continue sur mes jambes avec une huile chaude puis est arrivé le moment du ventre ! Mikaël a exercé des mouvements circulaires pour prendre contact avec les bébés (il a reçu plusieurs coups à ce moment là), il est ensuite parti sur les côtés de mon ventre afin de faire prendre conscience aux bébés de l’espace qu’ils ont encore. Les bébés se sont très vite apaisés ! Le massage s’est terminé par les bras, les mains, le visage et la tête.

J’ai beaucoup aimé les différentes intensités du massage et le massage du ventre reste pour moi une très belle expérience, au niveau du ressenti et du partage avec les bébés.

→ Un massage prénatal au spa Au bout du monde.
Réservations au 09 80 87 91 66, 75 euros l’heure de massage prénatal, modulable en 30 et 90 minutes.

L’haptonomie

Cette pratique est menée par une sage-femme et valorise la communication avec le ou les bébés. Et pour une fois, c’est une activité que l’on partage avec le futur papa ! Avec Christine Deborde qui nous suit dans cette exploration, nous commençons chaque séance par une discussion : nous parlons d’amour, de tendresse, des notions sur lesquelles on s’arrête peu au final. Je trouve ça très intéressant de remettre ces sentiments au centre. 

Dans un deuxième temps, je m’allonge sur le lit et la sage-femme va guider Alex dans ses caresses et contacts adressés aux bébés. L’idée est de montrer aux bébés que nous sommes bien là, présents pour eux et de tisser dores et déjà des liens avec eux. Ça a l’air un peu fou comme ça mais ça fonctionne vraiment ! Nous pratiquons aussi seuls à la maison et ils répondent de plus en plus.

L’haptonomie peut également aider à déplacer les bébés dans le ventre s’ils sont mal engagés pour l’accouchement. Lors de la dernière séance, nous les avons dirigés vers le haut et sur les côtés afin qu’un des deux veuille bien mettre sa tête en bas… Verdict à la prochaine écho !

→ Une séance d’haptonomie avec la sage-femme Christine Deborde.
Prise de contact au 06 63 47 73 12, une séance entre dans les 8 séances remboursées par la sécurité sociale, avec un dépassement de 15 euros. 

Une séance photo

9 mois, ça passe vite ! Et les changements corporels qu’implique la grossesse ne sont pas toujours facile à accepter, surtout quand on passe des jours et des jours à entendre « qu’on a encore sacrément pris ».  Immortaliser ce ventre que je ne retrouverai certainement jamais était pour moi très important. Non pas pour l’accepter car je n’ai eu aucun souci à ce niveau là mais plutôt pour bien le garder en mémoire, cette étape de ma vie si importante !

Une séance photo est aussi un moment de détente, drôle, que l’on partage avec ses futurs enfants, le futur papa et la ou le photographe. C’est un moment privilégié.

→ Une séance photo avec Marjorie de Madiene Photographies.
Contact madienefoto@gmail.com ou 06 23 84 68 65.

Et vous, vous faîtes quoi pendant votre congé maternité ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.